Print Imprimer le CV

Corbeyran

Auteur - Scénariste BD

Né en 1964, Corbeyran fait ses débuts dans la bande dessinée en 1990. Depuis cette date, cet éclectique scénariste multiplie les expériences narratives et les collaborations.

Curieux et talentueux, il explore avec le même enthousiasme les registres les plus variés : thriller, anticipation, aventure, polar, science-fiction, fantastique, jeunesse, récits intimistes ou uchroniques.
Feuilletoniste jusqu’au bout des ongles, en quête d’une reconnaissance populaire, son début de carrière est marqué par le lancement de très nombreuses séries à destination du grand public, objectif qui demeure le sien aujourd’hui encore.

Le succès arrive en 1997 avec la création du “Chant des Stryges”. Avec plus de 1.000.000 d’albums vendus à ce jour, cette série – qui se décline en trois saisons et trois séries additionnelles (36 volumes au total) – forme depuis 20 ans l’une des fresques les plus originales du paysage fantastique de la BD francophone.

Vers le milieu des années 2000, des dizaines de milliers de lecteurs se passionnent pour les deux saisons de sa nouvelle et ambitieuse série d’anticipation :“Uchronie”[s] (20 volumes au total), une dystopie désenchantée où l’aspect politique se fond dans le creuset bouillonnant de la science-fiction.

A l’aube des années 2010, Corbeyran change radicalement de registre et surprend son public en développant une vaste saga familiale ayant pour cadre le Médoc et pour sujet le monde du vin “Château Bordeaux” le succès de celle-ci est immédiat et ne se démentira pas jusqu’au terme de la première saison (9 volumes au total) qui peut compter sur la fidélité de plusieurs centaines de milliers de lecteurs.

Sa soif d’écriture ne se limite pas à l’expression de son imaginaire sans limite. Ponctuellement, Corbeyran se livre avec délectation au difficile exercice de l’adaptation. Des poids lourds du best-seller comme Marc Lévy et Bernard Werber lui confient leurs oeuvres sans hésiter.
Il en résultera deux grandes adaptations en BD des romans “7 Jours pour une éternité” et “Les Thanatonautes”.

D’autres one shot prestigieux jalonnent encore sa carrière : “Poil de Carotte” (Jules Renard), “Le Scarabée d’Or” (Poe), “La Métamorphose” (Kafka), “Le 4e Mur” (Sorj Chalandon), “Lennon” (David Foenki-nos), pour ce citer que ceux-là.

Fin 2010, le géant du jeu vidéo Ubisoft lui confie l’adaptation de son jeu le plus populaire : “Assassin’s Creed” (6 volumes au total) qui ravit plusieurs dizaines de milliers de fans.

En véritable caméléon, Corbeyran sait aussi se glisser dans les bottes de ses ainés : il a écrit le deuxième opus de la série XIII Mystery”, quelques dizaines de gags pour “Boule et Bill” et a offert une nouvelle jeunesse à l’un des personnages les plus emblématique du patrimoine de la BD française : “Bécassine”.

Récompenses (sélection) :

Prix du meilleur album jeunesse pour Le Cadet des Soupetard (Dargaud) à Blois en 1996
Prix du meilleur scénario pour Le Chant des Stryges (Delcourt) au festival de Bulle d’Or en 1997
Prix du meilleur album pour Le Maître de Jeu (Delcourt) au festival de Chambéry en 2000
Prix interfestival pour Lie-de-Vin (Dargaud) en 2000
Prix Extrapol pour Lie-de-Vin (Dargaud) en 2000
Nominé pour le prix du meilleur album au festival d’Angoulème pour Lie-de-Vin en 2000
Prix des libraires de bandes dessinées pour Le réseau Bombyce (Humano) en 2000
Prix Tournesol pour Paroles de Taulards (Delcourt) à Angoulème en 2002
Prix Jules Verne pour Pest (Delcourt) au festival du Grand Rex en 2005
Prix Jacques Lob pour l’ensemble de son oeuvre à Blois en 2005
Prix du meilleur album pour Lie-de-Vin (Dargaud) au festival de Cognac en 2007
Silver Award au concours international du manga pour Okhéania (Dargaud) au Japon en 2008
Silver Award au concours international du manga pour Natty (Dargaud) au Japon en 2009
Prix Tournesol pour Climax (Dargaud) à Angoulème en 2010
Prix du jury pour Black Stone au festival BD de l’Eure en 2012
Prix Pierre Pascal pour l’ensemble de son oeuvre à Gradignan en 2012

Bibliographie

Bibliographie (sélection séries) :

Le Cadet des Soupetard (Dargaud) 10 volumes avec Olivier Berlion
Sales mioches ! (Casterman) 8 volumes avec Olivier Berlion
Zélie & Compagnie (Bayard) 13 volumes avec David de Thuin
Le Fond du Monde (Delcourt) 6 volumes avec Denis Falque
Le Chant des Stryges (Delcourt) 18 volumes avec Richard Guérineau
Le Maître de Jeu (Delcourt) 6 volumes avec Charlet & Horne
Le Clan des Chimères (Delcourt) 6 volumes avec Michel Suro
Le Siècle des Ombres (Delcourt) 6 volumes avec Michel Suro
Le Régulateur (Delcourt) 6 volumes avec Marc Moreno
La Conjuration d’Opale (Dargaud) 4 volumes avec Grun
Weëna (Delcourt) 8 volumes avec Alice Picard
Imago Mundi (Dargaud) 14 volumes avec Luc Brahy
Asphodèle (Delcourt) 10 volumes avec Djilali Defali
Double Gauche (Dargaud) 3 volumes avec Gil Formosa
Le Territoire (Delcourt) 6 volumes avec Espé
Zodiaque (Delcourt) 13 volumes avec Etienne Leroux et collectif
14 – 18 (Delcourt) 10 volumes avec Leroux & Chevallier
Okhéania (Dargaud) 5 volumes avec Alice Picard
Assassin’s Creed (Deux Royaumes) 6 volumes avec Djilali Defali
Metronom’ (Glénat) 5 volumes avec Grun
Uchronie(s) (Glénat) 20 volumes avec Eric Chabbert et collectif
Châteaux Bordeaux (Glénat) 9 volumes avec Espé
Shadow Banking (Glénat) 5 volumes avec Eric Chabbert

Bibliographie (sélection one shot) :

La digue (Delcourt) avec Alfred
Le Phalanstère du bout du monde (Delcourt) avec Amaury Bouillez
L’oiseau de feu (Casterman) avec Andrei Arinouchkine
Lie-de-Vin (Dargaud) avec Olivier Berlion
Rosangella (Dargaud) avec Olivier Berlion
Garrigue (Dargaud) avec Olivier Berlion
Le village qui s’amenuise (Dargaud) avec Olivier Balez
Charmes fous (Dargaud) avec Olivier Balez
Natty (Dargaud) avec Melvil
Léa ne se souvient pas… (Dargaud) avec Gwang Jo
Malpasset (Delcourt) avec Horne
Tête de Vache (Marabulle) avec Horne
XIII Mystery : Irina (Dargaud) avec Philippe Berthet
Bécassine (Gautier Languereau) avec Béja